Schneider

Aventinus Weizen Eisbock

aventinus.jpeg

Comme souvent pour les inventions géniales, celle-ci est le fruit d'un accident de parcours. Jusqu'aux années 1940, l'Aventinus était transportée à travers la Bavière dans des containers mal isolés, ce qui la faisait se congeler partiellement durant le trajet, en séparer l'eau du reste de la bière et la concentrer pour donner un breuvage unique d'intensité.

Schneider a repris cette "erreur" désormais contrôlée pour nous offrir cette Eisbock riche en arômes et en goût, et costaud en alcool !

Volume d'alcool: 
12%
Contenance: 
33cl
Prix: 
6.-- sfr